La formation Métis vous invite à travailler la rencontre, à imaginer et mettre en place des projets avec les jeunes d’ici et d’ailleurs. À la croisée de trois méthodes, la démarche interculturelle, l’éducation permanente et les pratiques socio-artistiques, la formation s’adresse prioritairement aux animateurs de Centres de Jeunes.

Différentes possibilités de formation

Métisse ton projet socio-artistique 


Ce module vous permet d’explorer les notions d’identité, de culture, stéréotypes, préjugés et racisme dans le but d’acquérir de nouveaux savoirs, savoir-faire et savoir-être en vivant des animations et en imaginant votre projet avec des jeunes d’ici et d’ailleurs. Il donne également l’occasion d’échanger avec d’autres professionnels et d’expérimenter des outils d’animation. Une valise pédagogique est remise aux participants à l’issue de la formation

Animateur de choc  


Cette journée de formation basée sur l’outil « Animateur de choc » vise à enrichir les compétences des animateurs à travers l’expression artistique comme levier à la mise en action des jeunes dans l’espace public. Il permet de prendre conscience des ingrédients indispensables à la mise en œuvre d’un projet collectif de création socio-artistique et d’expérimenter et vivre les différents éléments constitutifs de celui-ci en faisant le lien avec les pratiques de terrain des participants. 

Découverte de la valise 


En une journée, nous proposons une sensibilisation à la démarche interculturelle avec un focus sur les questions migratoires ou les projets socio-artistiques au départ de la valise pédagogique Métis et d’outils d’animation transposables dans la pratique d’animation avec les jeunes.

Nos formations s’organisent plusieurs fois par saison culturelle (voir nos formations).
Elles peuvent aussi être organisées à la demande pour un collectif de Centres de Jeunes sur son territoire avec un minimum de 8 participants.

Toutes nos formations visent à :

  • Fournir aux professionnels les éléments de contexte ainsi que quelques repères méthodologiques nécessaires pour travailler la rencontre interculturelle avec un public jeune (12-26 ans). 
  • Fournir aux professionnels des outils pratiques, directement transposables en contexte professionnel.
  • Favoriser la prise de parole collective via les pratiques socio-artistiques et la diversité d’opinions au sein d’un groupe de jeunes « mixte » autour d’enjeux communs. 
Témoignages recueillis lors de la journée de formation “Animateur de Choc”

Les commentaires sont fermés.